Les nouvelles règles des prêts immobiliers

Mis à jour : sept. 21

Au vue des dernières semaines, il est évident que les banques ont resserrées leur conditions pour accéder au crédit immobilier.


L'emprunt sans apport est devenu très très compliqué, mais pas impossible. La plupart des banques demandent l'intégralité des frais de notaire en apport. D'autre demandent même 10

% du montant emprunté en plus, ce qui réduit considérablement les possibilités.






La possibilité de dépasser les 33% d'endettement est là aussi très marginal, souvent réservé aux excellent clients que la banque souhaite conserver à tout prix.

Les banques sont aussi très sensibles au saut de charges, surtout en absence d'apport considérable.

Mais aussi les domaines de travail sont surveillé, avec sur les domaines très touchés par la covid.

Enfin les auto entrepreneur ne sont pas non plus bien lotis avec une frilosité bancaire accrue!

Quelles banques sortent du lot? :C'est là que le courtier devient intéressant , à mon sens il n'y a pas une banque qui se démarque , certaine banques peuvent être plus accommodante pour un type de profil mais beaucoup moins pour un autre. Le conseiller aura lui aussi une part important dans la décision finale . Démultiplier vos demandes de prêts semble indispensable en ce moment.

Je vous encourage à déposer votre dossier dans plusieurs banques ( 4 minimum ) pour optimiser vos chances.

SI besoin www.leconomizeur.com ,



142 vues